• O comme Optimistique moi

    'Je me fous de tes détresses
    comme de tout et comme du reste...'
    C'est ça le temps qui passe
    'Je me fous de tes angoisses
    elles m'ont nourrie mais me lassent...'
    C'est ça, c'est le temps qui passe
    'Je fais fi de tes 'je t'aime',
    ils sont des cris qui m'enchaînent...'
    C'est ça l'amour
    C'est quoi l'amour ?
    'tu ne vis pas, c'est morbide'
    En somme, je suis pathétique,
    C'est ça l'amour
    Papa n'était pas comme ça, quand...

    Il disait tout bas :
    'Petit bouton de rose,
    aux pétales humides,
    un baiser je dépose'
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, quand j'ai froid
    Je me dis, tout bat
    Quand rien ne s'interpose,
    Qu'aussitôt, tes câlins
    Cessent toute ecchymose
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, reviens-moi...

    'Tu te fous de mes ténèbres
    comme de tout, et comme du reste...'
    C'est ça, le temps qui passe
    'Fais fi des signes du ciel
    seuls les faits, sont ton bréviaire...'
    C'est ça le temps qui passe
    Tu dis : 'assez des histoires
    Ton passe est préhistoire...'
    C'est ça l'amour
    C'est quoi l'amour ?
    Crucifie-moi Ponce Pilate
    Noie-toi dans l'eau écarlate
    L'amour est loin
    Papa était plus malin, quand


    Il disait tout bas :
    'Petit bouton de rose,
    aux pétales humides,
    un baiser je dépose'
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, quand j'ai froid
    Je me dis, tout bat
    Quand rien ne s'interpose,
    Qu'aussitôt, tes câlins
    Cessent toute ecchymose
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, reviens-moi...

    Il disait tout bas :
    'Petit bouton de rose,
    aux pétales humides,
    un baiser je dépose'
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, quand j'ai froid
    Je me dis, tout bat
    Quand rien ne s'interpose,
    Qu'aussitôt, tes câlins
    Cessent toute ecchymose
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, reviens-moi...

    Il disait tout bas :
    'Petit bouton de rose,
    aux pétales humides,
    un baiser je dépose'
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, quand j'ai froid
    Je me dis, tout bat
    Quand rien ne s'interpose,
    Qu'aussitôt, tes câlins
    Cessent toute ecchymose
    Optimistique-moi, Papa
    Optimistique-moi, reviens-moi...


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Mai 2005 à 21:44
    commentaire
    j'ai trouvé ton blog grâce à http://spaces.msn.com/members/melismelo tuka jesais pâs si tu connais...je trouve en général que ton blog est vraiment tout beau et vraiment continue car j'adore pis en passant ton poème est troOoOp bO loll alors c'est ça et si ta le temps et si tu veux bien tu peux passer sur mon blog...@+
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :